eliane-reyes

Éliane Reyes

Pianiste 

Native de la ville de Verviers, dont elle est Citoyenne d’honneur, Eliane Reyes est d’abord formée par sa mère, Jeanine Gillard, et donne son premier récital à l’âge de 5 ans. Elle étudie ensuite au Conservatoire Royal de Bruxelles puis à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth auprès de Jean-Claude Vanden Eynden, à la Hochschule der Künste de Berlin, au Mozarteum de Salzbourg avec Hans Leygraf, au Lemmens Institut à Leuven auprès d’Alan Weiss ainsi qu’au CNSM de Paris sous l’égide de Michel Beroff, Brigitte Engerer et Jacques Rouvier. Musicienne progdige, elle bénéficia du soutien des fondations Rheinold Blüthner, Spes, Sir Georg Solti et Vocatio.

Lauréate en 1988 de la Fondation Cziffra (Senlis, France), elle se produit la même année au Festival Tibor Varga (Sion, Suisse) ainsi que sous la direction de Sergiu Commissiona et avec l’orchestre du Royal Concertgebouw d’Amsterdam.
Sa rencontre avec Martha Argerich à l’âge de 14 ans marque une étape décisive dans sa vie de musicienne.
Lauréate de nombreux concours internationaux, elle a construit au fil des ans, avec autant d’aisance et de goût, une carrière de soliste et de chambriste. Ses concerts sont unanimement salués par la critique et adoubés par le public.
Eliane Reyes joue sous la direction des plus grands chefs tels que Rudolph Barshai, Roberto Benzi, Lionel Bringuier, Jan Cayaers, Sergiu Commissionna, René Defossez, Jean-Jacques Kantorow, Jacques Lacombe, Martin Lebel, Grant Llewellyn, Elena Schwarz, Gilbert Varga, Tibor Varga, André Vandernoot ou Rudolf Werthen.

Sa discographie et riche d’enregistrements de F. Chopin – son compositeur « signature », C. Debussy, M. Ravel, D. Milhaud, A. Tansman, B. Godard, N. Bacri, et d’autres grands maîtres. Pour ceux-ci, elle a obtenu de nombreuses récompenses telles que : Pianiste maestro (Pianiste), Ring (Classic info), Joker (Crescendo), Diapason, Supersonic (Pizzicato), Gouden Labels (Klassiek Centraal), et la clé d’or de Resmusica pour son enregistrement en solo des 24 Intermezzi d’ A.Tansman.
Eliane fût nommée à trois reprises aux International Classical Music Awards et obtint en Belgique l’ « Octave » de la musique classique pour l’ensemble de sa carrière.